Vêtus de mots

03 décembre 2013


Le temps est las

A la fin de la nuit.

Les rideaux, cadenas,

Bloquent les rêves fortuits.

 

L'aube est là,

Un début de jour.

Les rideaux, tombola,

Filtrent le bonheur du jour.

 

La lueur lovée

Comme une stupeur.

Les rideaux sont tombés,

Plus de place pour la peur.

 

L'inattendue,

Le joueur de mots,

Déshabillés et nus,

Seulement vêtus de mots.