Larmes d'automne

28 novembre 2013


 

 

 

 

Des grappes de larmes d'automne,

Agglutinées, comme frileuses,

Qui résistent, les polissonnes,

Aux terribles heures lépreuses.

L'hiver emportera les clones

Sur la terre ensorceleuse.

Un printemps plein de vie gloutonne,

Et revivront les fleurs précieuses.