Il pleurait

14 octobre 2015


Le désordre était à sa porte :
Il le croisait tous les matins
Dès qu’il rejoignait la cohorte,
Des pauvres cherchant leur destin.


Et pourtant, au commencement,
C’était la course au bonheur,
Un espace comme en suspend,
Mais maintenant régnait la peur.


Et rien n’était plus comme avant.
Tout s’enchaînait depuis ce jour
Comme dans un mauvais roman:
Le trouble sans aucun détour.


Il observait la foule haineuse
Et ne comprenait rien du tout
de son attitude crâneuse,
ne ressentant que du dégout.


Il parait qu’au-delà de deux
On est une bande de cons,
Comme le disait notre vieux
Georges sur un air de chanson.


Il voyait le jeu des médias
Qui orientaient les angoissés:
Les pauvres contre les parias,
La division pour mieux régner.


Il pleurait le sort des victimes,
Et aussi celui des bourreaux,
Réunis dans leurs rôles ultimes
De marionnettes d’échafaud.